Un système d’exploitation est, par définition, une couche d’abstraction permettant de simplifier le dialogue avec le matériel.

Lorsqu’on regarde la définition que les psychologues divers donnent de l’inconscient, c’est exactement de ça qu’il s’agit. En saisissant cet article par exemple, je ne fais que penser à ce que je souhaite y écrire, je ne me soucis pas de l’agencement et du mouvement de mes doigts, c’est à dire des nerfs, des muscles ou de la peau; lorsque vous copiez des fichiers d’un répértoire à un autre, le programme informatique s’éxécutant en espace utilisateur ne se soucis pas de savoir sur quel support il écrit, ou de comment déplacer la tête du disque dur, c’est le système d’exploitation qui s’en occupe, via l’abstraction physique.

Nous apprenons également fréquemment à utiliser du nouveau matériel; des périphériques; piloter une voiture n’est pas facile au début mais, au bout d’un moment, nous ne pensons plus qu’à l’endroit ou nous voulons aller et l’inconscient s’occupe du reste. L’inconscient dispose donc de pilotes.

Nous sommes nous inspirés de nous même pour concevoir nos machines ou est-ce une analogie douteuse ?